Code social


POP est une entreprise sociale ouverte qui accompagne les individus, communautés, organisations et territoires dans la transition sociale, économique et écologique.
POP permet le passage à l’action dans un contexte de complexité, en contribuant à trouver de petites solutions à de grands problèmes. POP propose des outils sensibles et des méthodes agiles et joyeuses, basées sur l’action et centrées sur l’utilisateur.
POP impulse des dynamiques d’innovation sociale appuyées sur des territoires et des communautés et mène des activités complémentaires permettant la mise en action de différents leviers de transition, notamment :

  • le développement des compétences et de la capacitation individuelle et collective avec une activité de formation,
  • la mise en place de lieux d’innovation en étant opérateur ou accompagnateur de tiers lieux,
  • la transition des organisations à travers une offre d’ateliers de mise en action, de conseil et de formation professionnelle,
  • le développement de la culture numérique avec un travail de recherche, d’animation et d’édition.

POP est un acteur des Communs  : ses productions ont vocation à être partagées sous licences libres, et POP cherche à contribuer aux Communs existants. En tant qu’entreprise sociale ouverte, POP se fixe un objectif de transparence de son fonctionnement, de ses comptes, de ses projets, pour toutes les parties-prenantes de l’entreprise (associés, salariés, clients, usagers, partenaires…)
POP est inspiré par la culture numérique, par les pratiques des makers, par les méthodes du design de services. Pour POP, le « numérique » renvoie non seulement aux outils techniques (le Web, les applications, l’internet des objets), mais surtout aux usagers et pratiques sociales (l’horizontalité, la désintermédiation, la transversalité, la collaboration à grande échelle, le hacking, les communs) et aux espaces (les réseaux sociaux, les espaces de collaboration, de production collective) dont les outils ont accompagné le développement.
Les associés de POP entendent que la société réponde aux conditions d’agrément des entreprises solidaires d’utilité sociale définies aux articles L3332-17-1 et R3332-21-1 et suivants du code du travail.